Diététique du sport Barres

Barres énergétiques

Filtrer les résultats
Affichage des résultats : 1 à 50 sur 100
Page suivante
1 2
Filtrer les résultats

Lorsqu'on s'adonne à une longue sortie outdoor ou qu'on participe à un marathon ou d'autres disciplines exigeantes, notre organisme est grandement sollicité. Plus on avale les kilomètres, plus on brûle des calories par centaines. Ainsi, pour atteindre les objectifs fixés, il importe de s'alimenter en bonne et due forme. Parmi l'apport nutritionnel que les runneurs et les sportifs, de manière générale, privilégient, figurent les barres énergétiques. Ces dernières s'avèrent d'une indiscutable efficacité, d'autant plus que cet apport nutritionnel et énergisant se fait durant l'effort, sans obligation de s'arrêter. C'est toute l'importance de cet en-cas permettant de tenir la cadence.

Une barre énergétique, c'est quoi ?

Quelques précisions rudimentaires et correctifs s'imposent lorsqu'on parle de barres énergétiques. Nombre de coureurs ne font pas forcément un net distinguo entre les barres énergétiques et les barres protidiques ou encore les barres de céréales. Si leur apparence est similaire, leurs finalités et compositions internes sont incontestablement différentes. Les barres super-protidiques sont certes riches en protéines mais leur utilisation durant la course à pied est simplement d'appoint car elles ne permettant pas de recharger suffisamment ses batteries et continuer l'effort. De même que pour les barres de céréales qui doivent se cantonner aux petits creux en dehors de tout effort physique en ce qu'elles sont loin d'assurer un apport énergétique de qualité. Les véritables barres énergétiques sont essentiellement constituées de glucides et c'est en cela qu'elles aident le coureur à reprendre des forces et aller au bout de sa course.

Comment consommer une barre énergétique ?

Il est vivement recommandé de consommer des barres énergétiques durant mais aussi après vos sessions sportives intensives. Durant l'effort, elles vous aideront à puiser de l'énergie et courir de plus belle, après l'effort, elles sont nécessaires à une rapide récupération. Quant à la manière de les ingérer, il est préférable de privilégier une consommation fractionnée, c'est-à-dire par petits bouts de sorte à homogénéiser l'apport nutritionnel et de bien les mâcher pour éviter tout désagrément.

Les barres énergétiques se composent de glucides mais également de vitamines diverses et de minéraux. Chacune des vitamines a un rôle précis à jouer. A titre illustratif, les pertes en sueur vont être compensées par le sodium, de même que les vitamines E et C contenues dans ces barres auront des tâches antioxydantes.

Sachez aussi que les barres énergétiques ne sont pas conçues pour un type de profil bien arrêté. Tous les adeptes de running, trail, triathlon, etc., peuvent en consommer à partir du moment où leur corps est mis à rude épreuve et qu'ils subissent des entraînements intenses. Il est cependant important à rappeler que ces barres ne doivent pas être substituées aux boissons énergétiques, il faudrait plutôt les y associer. Les barres énergétiques seront assurément plus efficaces lorsqu'elles sont accompagnées d'une boisson diététique.

Afin d'éviter toute mauvaise surprise, les nutritionnistes conseillent de faire un test de ces barres énergétiques lors des entraînements, et non en pleine compétition, pour voir comment son métabolisme régit.

  • ToutStatus
  • Nouveautés
  • Bons plans
  • Caractéristiques
  • Marques
    • Apurna
    • Atlet
    • Chimpanzee
    • Clif
    • GU
    • Isostar
    • MelTonic
    • Mulebar
    • Nutrisens Sport
    • OVERSTIMS
    • Oxsitis
    • STC Nutrition
    • Stimium
  • Tailles
    • TU
  • Couleurs
    • Blanc
    • Framboise
    • Marron
    • Orange